Description des produits - Le médium Roberson Atelier des Fontaines

 

medium-roberson-peinture-huile-cuite-resine-mastic-copal-atelier-fontaines-2.jpg
Le médium Roberson aux résines mastic et copal

 

 

Malgré des qualités indéniables de manipulation et de siccativité, on reproche parfois aux médiums de type Maroger une certaine fragilité du fait de l'utilisation de la résine mastic comme l'un de leurs composants majeurs. Le mastic, effectivement, comme le dammar d'ailleurs, est  une résine tendre. Comme telle, il ne faut donc pas en abuser. C'est pourquoi, entre autres dans nos modes d'emploi, nous en fixons les dosages à ne pas dépasser. Il faut quand même remarquer que l'huile cuite, autre composant majeur de ces médiums, est extrêmement résistante par elle-même et compense ainsi la relative fragilité de cette résine.

 

 

medium-roberson-atelier-fontaines-turner-tempete-en-mer.jpg
"Tempête en mer" par William Turner :
une écriture incisive, typique du médium Roberson, obtenue par la superposition de glacis transparents sur des empâtements opaques

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'idée de renforcer les médiums huile cuite / résine mastic avec une résine dure est, cependant, venue à l'esprit de certains.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

medium-roberson-atelier-fontaines-sargent-3.jpg
John Singer Sargent : une liberté très maîtrisée
L'alliance réussie entre un virtuose de la brosse et un médium particulièrement performant

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ainsi, dans les années 1810, un fabricant londonien de produits picturaux, Charles Roberson, mit au point un médium qui associait huile cuite, résine mastic et résine de copal dur.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

medium-roberson-atelier-fontaines-sargent.jpg
John Singer Sargent : une matière à la fois fluide et onctueuse, caractéristique du médium Roberson

 

 

De cette manière, il combinait les caractéristiques de thixotropie et siccativité du médium huile cuite / résine mastic, à celles de dureté et résistance de la résine copal.

 

 

medium-roberson-atelier-fontaines-whistler-nocturne-in-black-and-gold.jpg
James Abbott McNeill Whistler : "Nocturne in black and gold"
L'alternance de la fluidité sans que les glacis ne coulent et de pâtes plus opaques

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Son médium eut les faveurs de nombreux artistes anglo-saxons dont Turner et Sargent, peintres à la virtuosité bien connue, mais aussi de Whistler et d'un certain nombre de peintres du mouvement préraphaélite. Tous ont apprécié les qualités de transparence et de brillant, mais aussi d'onctuosité et de fluidité sans coulant, de siccativité progressive et de dureté finale du médium Roberson. 

 

 

 

 

medium-roberson-peinture-huile-cuite-resine-mastic-copal-atelier-fontaines-3.jpg
Un médium tout à la fois thixotrope
et remarquablement résistant

 

 

 

Le médium Roberson Atelier des Fontaines

 

A la suite de Charles Roberson, nous proposons une version Atelier des Fontaines de ce médium, particulièrement agréable à l'emploi et remarquablement résistante. C'est un médium que nous utilisons nous-même avec plaisir, très couramment. Employé seul, en technique "gras sur maigre", ou en alternant médium et émulsion en technique mixte "maigre sur gras", il permet une variété étonnante d'effets en toute sécurité.

 

 

 

 

 

Comme dans la recette originelle, à laquelle nous sommes fidèles, une petite quantité d'essence de lavande aspic apporte à ce médium une onctuosité, un moelleux supplémentaires, prolonge son temps d'ouverture et améliore le mouillage lors des reprises après siccativation.

 

De même, du fait de la plus grande lenteur d'évaporation de l'essence d'aspic et de la présence de vernis au copal, quoique thixotrope, donc gélifié au repos, le toucher du médium Roberson, sous l'action de la brosse, est plus fluide que celui du médium Maroger. Ce médium est donc particulièrement apprécié par les peintres désirant modeler avec aisance, expressivité et de manière prolongée une pâte souple et onctueuse.

 

 

medium-roberson-peinture-huile-cuite-resine-mastic-copal-atelier-fontaines-6.jpg
L'émulsion associée au médium Roberson
Atelier des Fontaines

 

 

 

 

 

 

Et, que ce soit au médium ou à l'émulsion correspondante, en couche mince, la siccativation, progressive, intervient en quelques jours, laissant au peintre la possibilité de poursuivre son travail dans le frais le lendemain, ou de reprendre à sec dans un délai raisonnable.

 

 

 

 

 

 

A terme, cependant, la pâte enrichie de médium ou d'émulsion Roberson deviendra particulièrement dure et résistante.

 

 

medium-roberson-peinture-huile-cuite-resine-mastic-copal-atelier-fontaines-1.jpg   medium-roberson-peinture-huile-cuite-resine-mastic-copal-atelier-fontaines-4.jpg
Un médium brillant et à la superbe transparence,
et fort peu coloré en couche mince (ligne inférieure)...
  ... et une émulsion onctueuse aux multiples possibilités

 

 

Il est à noter que les colorations ambrée du médium Roberson et ivoire de l'émulsion correspondante tiennent à l'emploi dans leur composition d'une huile de lin cuite et de vernis au copal, produits de qualité aux caractéristiques bien connues.

 

 

medium-roberson-huile-cuite-resine-mastic-copal-peinture-huile-atelier-fontaines-2.jpg
Le médium Roberson et l'émulsion correspondante
après quelques jours de siccativation à la lumière


 

 

 

Cependant, on sait que les huiles cuites en présence d'oxydes métalliques étant devenues photosensibles, au bout de quelques jours de siccativation à la lumière, elles éclaircissent notablement.

 

A titre d'exemple, on peut comparer les colorations du médium Roberson et de l'émulsion correspondante fraîchement posés, ci-dessus, avec les mêmes après quelques jours de siccativation à la lumière, ci-contre

 

On remarque aussi que l'émulsion, après évaporation de l'eau incluse, comme toujours, est elle-même devenue quasi transparente.

 

 

 

 

 

 

 

Par ailleurs, les colorations du médium et de l'émulsion, au final relativement légères, ne sont guère sensibles dans la pratique et n'ont pas dérangé les artistes qui ont utilisé ces produits. Et, quoi qu'il en soit, comme l'écrit très justement Paillot de Montabert, peintre de la fin du XVIIIème siècle - début du XIXème, dans son ouvrage : "Traité complet de la peinture, Paris, Bossange, 1829"il vaut bien mieux travailler avec une huile cuite dès l'abord colorée, mais qui tendra à s'éclaircir, que de partir avec une huile crue bien pâle qui ira sans cesse en jaunissant. En effet, usant d'un liant parvenu à son état maximum de coloration du fait de son oxydation préalable, on peut être certain que le résultat observé sur le tableau, au moment où l'on pose une couleur, ne pourra qu'évoluer dans le sens d'une plus grande luminosité. Ce que l'on peint présentement sera, au pire, ce que nos arrières-petits-enfants pourront voir. Dans les faits, ce ne pourra qu'être mieux... du moins si le choix de nos pigments a été effectué à la hauteur du choix de nos huiles cuites et de nos vernis.

 

Ingrédients

 

Huile de lin de Suède de première pression à froid ;

- Résine mastic de qualité alimentaire en provenance directe de l'île de Chios ;

- Résine de copal dur de Madagascar ;

- Essence de lavande aspic ;

- Essence de térébenthine rectifiée de qualité supérieure ;

- Oxydes métalliques.

 

Pour l'émulsion, en sus : liant naturel aqueux stabilisé.

 

Diluants recommandés pour le médium et l'émulsion : essence de térébenthine rectifiée, éventuellement coupée d'un peu d'essence de lavande aspic si l'on souhaite accentuer l'onctuosité et prolonger le temps d'ouverture de la pâte picturale.

 

 

Quelques touches d'essai au médium Roberson Atelier des Fontaines

 

 

medium-roberson-peinture-huile-atelier-fontaines-4.jpg
Des superpositions dans le frais extrêmement aisées

 

 

 

 

 

 

 

Du fait de ses caractéristiques de thixotropie, le médium Roberson Atelier des Fontaines permet de superposer très facilement, dans le frais, des touches relativement liquides sans qu'elles ne coulent, ni ne se mélangent.

 

 

 

 

 

 

medium-roberson-peinture-huile-atelier-fontaines-5.jpg
De généreux glacis au médium Roberson

 

 

 

 

 

 

 

 

Il permet ainsi la pose de glacis très profonds et brillants, à la superbe transparence. Et, qu'ils soient minces ou plus généreux, siccativant à cœur, ils durcissent sans  risque de craquelures ou frisage.

 

 

 

 

 

 

medium-roberson-peinture-huile-atelier-fontaines-3.jpg
Le médium Roberson en émulsion,
travaillé avec un  blanc d'argent

 

 

 

 

 

 

 

Utilisé en émulsion, le médium Roberson peut tout à la fois être modelé que travaillé de manière gestuelle. Employé avec un blanc d'argent, on retrouve la touche gaufrée caractéristique des blancs traditionnels.

 

 

 

 

 

 

 

 

medium-roberson-peinture-huile-atelier-fontaines-2.jpg
Des empâtements obtenus au blanc d'argent
additionné d'émulsion Roberson

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La pose d'empâtements extrêmement généreux est de même possible, ceux-ci siccativant rapidement et en profondeur.

 

 

 

 

 

 

 

 

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

 

Vous pouvez cliquer ici pour commander le nouveau médium Roberson Atelier des Fontaines.

 

Autre possibilité, la page "Achats rapides".

 

 

Merci et bonne peinture dans la joie d'un travail toujours plus facile et plus durable !

 

 

Vous êtes utilisateur des produits Atelier des Fontaines et vous souhaitez laisser un message. N'hésitez pas à cliquer sur "Enregistrer un commentaire", au bas de cette page. Merci à vous.

 

De même, si vous souhaitez un complément d'information, adressez-nous un mail. Nous nous ferons un plaisir de vous répondre très rapidement.

 

 

vibert-banniere-atelier-des-fontaines.gif
 
 

 CopyrightFrance.com

 


Date de création : 06/03/2017 - 16:24
Dernière modification : 18/08/2017 - 21:58
Catégorie : Description des produits
Page lue 814 fois

 
Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

 
Recherche dans le site



Produits de l'Atelier

Généralités

Description des produits

Caractéristiques

Précautions d'emploi

Démonstrations

Témoignages

Boutique de l'Atelier
Association ATP

ATP - Art et Techniques de la Peinture

Stage 1

Stage 2

Stage 3

Stage paysage

Stages en 2017 - 2018

Cours

Galerie d'Art

Coopérative ATP
Le Chevalet Blanc

L'Atelier du Chevalet Blanc
10, rue du Général de Gaulle
27800 Bernay - FRANCE

Tél. : 02 32 45 72 69
ou 02 32 45 84 48

> L'Atelier du Chevalet Blanc

> Article dans l'Eveil, journal de Haute-Normandie

Article dans Pratique des Arts, magazine bimestriel

> Modèle vivant dans l'Eveil, journal de Haute-Normandie

 

Atelier des Fontaines

Atelier des Fontaines
Les Fontaines
3, impasse de la Vierge
27800 Brionne - FRANCE

Tél. : 02 32 45 72 69

www.atelier-des-fontaines.com

A propos de l'Atelier des Fontaines >>

Christian VIBERT

- Ancien étudiant à l'Ecole des Beaux-Arts de Versailles et de Paris (ENSBA)

- Copiste au Musée du Louvre

- Licence d'arts plastiques Panthéon-Sorbonne Paris I

- Licence de sciences de l'éducation Nanterre Paris X

- Artiste peintre

- Fabricant de médiums
(auto-entrepreneur)

- Enseignant

- Formations en techniques de peinture anciennes (Moyen Age au XIXème siècle), préparation des huiles et des vernis gras

christian.vibert@atelier-des-fontaines.com

Webmaster - Infos
Préférences

Se reconnecter
---

Votre nom (ou pseudo) :

Votre code secret


 Nombre de membres 46 membres


Connectés :

( personne )
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
39 Abonnés
Visiteurs

 161427 visiteurs

 3 visiteurs en ligne

Retrouvez-moi sur...

Texte à méditer :  

« S'appuyer sur le passé pour mieux maîtriser le présent et espérer en l'avenir. »

   

W3C CSS Skins Papinou © 2008 - Licence Creative Commons
^ Haut ^